L’association Vienne Historique

Nouvelle organisation 2019

L’assemblée générale de novembre 2018 a acté un nouveau fonctionnement interne à l’association.

André Trabet, co-fondateur de la fête quitte ses fonctions honoraires, même s’il reste bien évidemment membre.

Notre ami Christian Borel en reste le président.

 

Trois membres importants passent vice-présidents :

Dominique de Monteclain en charge de la logistique, de la programmation des déambulations et du dépot
Christophe Markarian charge de la sécurité
Jean-Yves Curtaud, référent histoire

 

 

Les bricoleurs

Un atelier bricolage “touche à tout” a été mis en place. Les bénévoles qui y participent fabriquent les panneaux directionnels, tentes, maquettes etc…

DSC_4633

Le mot du maire : Thierry Kovacs

N_Lacroix_Photo_TKovacs_01

Remonter le temps et plonger au cœur de l’Histoire, telle est la chance que nous offrent les centaines de figurants, bénévoles et commerçants qui s’impliquent dans la fête historique de Vienne.

Permettez-moi de saluer le formidable travail des membres de l’association «  Vienne-Historique » qui, chaque année, se dévouent sans compter pour la réussite de cette manifestation qui se veut tout à la fois historique et ludique.

En les soutenant, la Ville de Vienne entend aider les initiatives qui permettent d’enrichir l’offre culturelle et les animations tout au long de l’année.

Cette fête populaire de la rentrée, après les festivités musicales de l’été, permet aux Viennoises et Viennois, de renouer avec leur histoire et leur patrimoine architectural tout en assistant à des spectacles de qualité, pour la plus grande joie des petits et des grands.

Au fil des années, les organisateurs et moi-même, constatons avec plaisir la présence de plus en plus de visiteurs venus des départements limitrophes ou plus éloignés. La découverte du patrimoine viennois est souvent pour eux un sujet d’étonnement et de satisfaction.

Je suis de tout cœur avec cette manifestation et ses organisateurs.

Thierry Kovacs

Maire de Vienne

Défilé de l’atelier costumes

Depuis deux années, Vienne Historique envisageait de créer ses propres costumes médiévaux.
En septembre 2014, Anita et Jacqueline ont mis en place un atelier couture, bien vite rejointes par Henriette, Chantal, Noëlle et Viviane.
Le groupe des Cousettes était crée.

Depuis, 25 costumes femme, 10 costumes homme et 2 tenues de moine ont déjà été réalisés et sont prêtes à être louées lors de la fête des 29 et 30 août prochain. Elles travaillent actuellement sur des tenues pour enfant.

Le bal du 21 mars leur a permis de présenter avec fierté le fruit de leur travail.

(Cliquez sur le titre du message pour voir apparaître la galerie de photos.)

Le Mot du Président

Le Mot du Président 

LE MOT DU PRESIDENT

A la suite de la commémoration du 700ème anniversaire du Concile de Vienne qui, en 1312 prononça la dissolution de l’Ordre des Templiers, la plupart des responsables de cette organisation, satisfaits du succès remporté par cette 1ere fête placée sous la houlette d’André TRABET (Ecrivain, féru d’histoire et en particulier de l’histoire Viennoise, à l’origine d’une première association dédiée “Concile et templiers”), décidèrent de pérenniser ce genre d’événement en créant l’association ‘ VIENNE-HISTORIQUE et me portèrent à sa présidence.

Je perçus très rapidement tout l’intérêt que ce type de manifestations pouvait apporter à la découverte du patrimoine de cette ville au passé si riche mais trop longtemps en déficit d’image. Je découvris également tout le travail que nécessite l’organisation d’une manifestation qui draine un public de vingt mille personnes et plus. Dès lors, m’appuyant sur un bureau, pour ne pas dire Etat Major, solide, ma première tâche fut le recrutement. Aujourd’hui l’association compte une centaine de membres dont les tâches sont bien définies.

Je dois aussi souligner le soutien total de la Municipalité de Vienne à qui l’intérêt de nos manifestations n’échappe pas et le dévouement des membres des services techniques dont les efforts révèlent un réel désir de participation J’en dirais tout autant des forces de polices municipale ou nationale. Si les besoins en ‘ main d’œuvre bénévole’ sont satisfaits il reste, comme toujours, à assurer le nerf de la guerre, les besoins financiers d’une telle organisation.
La Municipalité, en assure environ 50 % et quelques organismes comme VIENNAGGLO, la C.C.I., 10 % , la CNR et quelques autres Sponsors également 10% il nous faut trouver le reste.
Nous avons opté pour la gratuité de la fête qui se veut populaire, seules les représentations au théâtre antique sont payantes mais au coût limité à 3 € pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans.

Chaque année nous organisons une soirée dansante productrice d’un petit bénéfice. Le solde est à trouver auprès de nouveaux sponsors et surtout d’annonceurs dans le journal/programme que nous éditons.
Je suis heureux de constater que de plus en plus de commerçants viennois participent à notre effort. Je me réjouis du succès grandissant de nos manifestations et de l’impact qu’elles ont sur la découverte du patrimoine viennois.

Christian BOREL, Président